Dominique Nohain

Dominique LEGRAND (dit Dominique Nohain), né à Paris le 8 juillet 1925.

Fils de Jean-Marie LEGRAND (dit Jean Nohain) et de Jeanne Delaunay, son épouse.

Etudes secondaires à Paris : école Gerson et lycée Janson de Sailly.

Débute comme comédien au théâtre des Bouffes Parisiens -en septembre 1943 -

dans "les J3", pièce de Roger Ferdinand.

Participe à la Libération de Paris dans l'équipe de Résistance qui émet sur les ondes de Radio-Paris (la semaine d'insurrection).

S'engage le 2 septembre 1944 dans la Division Leclerc, où il rejoint son père,

participe aux campagnes des Vosges et d'Alsace, puis d'Allemagne,

est décoré de la Croix de Guerre (à 19 ans) et de la Croix des Combattants Volontaires.

Rentre en France (après la prise de Berchtesgaden) le4 mai 1945,

est muté le 10 juin 1945 au Service Cinématographique de l'Armée

pour tourner "les Démons de l'Aube" d'Yves Allégret, avec Simone Signoret.

Interprète (aux côtés de son oncle Claude Dauphin)

la pièce de théâtre "le Bal des Pompiers" de Jean Nohain.

Mène une carrière d'auteur et d'acteur, notamment dans ses pièces de théâtre :

"Champagne, cigarette et muse",

"l'Oiseau de bonheur",

"Défense de doubler",

"le Troisième témoin"

A la Télévision : de 1954 à 1980, joue dans une quinzaine de pièces de théâtre;

de 1953 à 1960, est co-auteur, avec Jean Nohain et André Leclerc,

de plusieurs grandes séries, dont "36 Chandelles" (135 émissions) classée n°1de la Télévision Française pendant sept ans.

En mars 1965, présente le premier à la Télévision le Théâtre en direct et en public (avec sa comédie policière "le Troisième témoin"),

ouvrant la voie à la célèbre série "Au Théâtre ce soir" de Pierre Sabbagh.

Assure de 1973 à1985 la direction du Théâtre Charles de Rochefort, à Paris,

auquel il donne en 1975 le nom de "Tristan Bernard".

(En 1965, il avait reçu, de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques,

le prix "Tristan Bernard").

Depuis 1985, se consacre à des spectacles sur l'Esprit français :

"le Français né malin","Toi et moi et Paris", "Aimer, rire, et chanter…",etc.

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Officier de l'ordre national du Mérite.

Croix de Guerre (39-45).

Croix du Combattant Volontaire.

Presidential Unit Citation.